Comment ne plus ronger ses ongles ?

Ronger les ongles s’avère un comportement très fréquent chez différentes catégories de personne, notamment les pré-ados. Connu par les scientifiques sont l’appellation « l’onychophagie », il s’agit d’une attitude compulsive provoquée parfois par le stress et l’anxiété. Cette situation n’est pas bien adaptée, non seulement pour la santé des ongles mais sur le comportement en général. Ainsi, il faut l’éradiquer.

Les causes et les inconvénients de l’onychophagie

L’action de ronger des ongles touche un enfant dès l’âge de 3 ans jusqu’à l’âge adulte. Elle est habituellement associée au stress, à l’anxiété, au souci ou également à une forte concentration. Au départ, elle se présente sous une forme légère, mais petit à petit, elle peut devenir une manie. De ce fait, il ne faut pas attendre bien longtemps pour trouver une solution de l’éradiquer. Mais avant de changer le comportement, il est important de savoir ce qui a engendré cette maladie (car on peut le définir comme cela) et ses inconvénients.

En France, le fait de ronger des ongles est défini comme un trouble obsessionnel compulsif (TOC), qui accapare presque un tiers de la population, pour les cas plus légers, et les cas les plus sévères concernent moins de 1 % des français, notamment les enfants et les adolescents.

Certes, des jolis ongles sont synonymes de belles mains. L’onychophagie n’est pas uniquement très adaptée pour la qualité de vos griffes, mais elle est aussi dangereuse pour la santé et la vie sociale. A force de grignoter les ongles jusqu’au sang, les bouts de doigts peuvent être douloureux, et les cuticules ensanglantées. Sans parler du risque d’infection dans la bouche.

Cette habitude peut débuter depuis l’enfance, quand on a faim ou on est stressé. Certaines personnes ont gardé ce comportement jusqu’à l’âge adulte. Néanmoins, si cette manie est apparue plus tard, elle peut être due au stress, liés au travail, à la vie de famille ou également à la situation économique. Même en dormant, il est possible de ronger les ongles de manière inconsciente. Ce qui est pas top si vous avez passé du temps à vous faire la fameuse manucure maison de feedagora.

Se-ronger-les-ongles-arreter

Les moyens pour éviter de ronger les ongles

Ronger les ongles est une mauvaise habitude et il faut s’en débarrasser. Nombreux sont les procédés que vous pouvez adopter pour avoir des résultats efficaces dans l’immédiat ou à long terme. Comme l’onychophagie étant souvent liée au stress, il est ainsi nécessaire de se relâcher la pression, en faisant du sport ou quelques activités ludiques.

Il est également possible d’occuper la bouche pour qu’elle ne mange pas les ongles. A ce titre, mâcher du chewing-gum s’annonce excellent. Si vous ne vous souciez pas du côté esthétique, mettez du pansement aux bouts des doigts. Une fois que vous les voyez, vous n’aurez plus envie de les mettre dans la bouche. Il existe des vernis amer qui disposent d’une fonction répulsive une fois sur les ongles par leur goût désagréable.

Vous aurez l’opportunité aussi d’y appliquer des huiles essentielles composées de la Cinnamonum Cassia, offrant un goût amer.

Si le souci s’avère être plus compliqué, pensez à adopter des solutions plus drastiques sur les comportements. A ce titre, il est indispensable de comprendre ce qui vous pousse à devenir onychophage.