Ce que je pense de l’élection américaine

Les élections américaines de 2016 avaient pour objectif d’élire le quarante-cinquième président des États-Unis d’Amérique. Ces élections ont eu lieu le 8 novembre 2016 et ont vu la victoire de Donald Trump. Celui-ci prendra alors la succession de Barack Obama, sortant de deux mandats depuis 2008.

Un scénario à l’américaine : digne d’Hollywood

Dans sa course à la Maison Blanche, le candidat du parti républicain et maintenant président, a dû bataillé contre vents et marais afin d’arriver victorieux à la fin de ce long périple.
D’abord au sein même de son propre camp. En effet, lorsqu’il annonce sa candidature, le truculent Donald Trump n’est pas pris au sérieux. Ce personnage de téléréalité multimilliardaire n’est pas crédible aux yeux de ses rivaux politiques. Mais de manière incroyable, il parvient à imposer son discours et sa vision auprès de la population. Son inexpérience politique et ses revendications hors système plaisent aux américains qui sont désabusés par le système actuel. Donald Trump multiplie les meetings et se place comme un candidat sérieux pour la victoire aux primaires républicaines. Le 19 juillet 2016, il est alors désigné candidat officiel du parti en remportant la majorité de délégués.

Un duel qui fait peur : Trump contre Clinton

Ce magnat de l’immobilier se lance alors dans une campagne face à la candidate du parti démocrate, Hillary Clinton. Les deux candidats se livreront une bataille acharnée à coups d’attaques personnelles et de critiques acerbes. C’est alors un bien pauvre paysage politique que nous offre l’Amérique.
Les débats télévisés sont diffusés dans le monde entier et les spécialistes politiques ont bien du mal à déceler un gagnant. Et plutôt que de s’occuper du contenu des programmes des candidats, les médias préfèrent s’intéresser à la forme. C’est alors une analyse bien superficielle qui est faite. Cela conduira à la plus grande erreur d’analyse politique par les médias de ces dernières années. En effet, tous les médias annonçaient la candidate du parti démocrate comme favorite et quasiment élue. L’ensemble des sondages étaient favorables à Clinton et on lui promet un grand nombre de grands électeurs déjà acquis. C’est pourquoi tous les médias se préparaient déjà à féliciter celle qui deviendrait la première femme président des États-Unis.

election-americaine-avis

L’erreur retentissante des médias

Sauf que les médias ne se sont pas réellement intéressés à la population de masse qui souffre. Et c’est celle-ci qui vote pour Trump. Par conséquent, le résultat, on le connait tous aujourd’hui.
C’est bel et bien le scénario improbable qui s’est produit et le candidat républicain est élu avec 306 grands électeurs contre 232 pour Clinton.
A mon avis, l’élection de Donald Trump plonge le monde entier dans une incertitude la plus complète. Ce personnage est totalement imprévisible. Il est capable de changer d’avis très rapidement. Son point de vue sur le climat est notamment inquiétant. De plus, il divise quand même énormément, en particulier sur les questions raciales. De ce fait, les États-Unis sont soumis à de nombreuses manifestations violentes depuis l’élection.
J’aurais préféré que cette présidentielle américaine de 2016 soit un scénario de film que l’on pourrait regarder assis tranquillement dans un bon canapé dans le chalet loin de toute cette agitation grotesque.