Ce que je pense de l’élection américaine

Les élections américaines de 2016 avaient pour objectif d’élire le quarante-cinquième président des États-Unis d’Amérique. Ces élections ont eu lieu le 8 novembre 2016 et ont vu la victoire de Donald Trump. Celui-ci prendra alors la succession de Barack Obama, sortant de deux mandats depuis 2008.

Un scénario à l’américaine : digne d’Hollywood

Dans sa course à la Maison Blanche, le candidat du parti républicain et maintenant président, a dû bataillé contre vents et marais afin d’arriver victorieux à la fin de ce long périple.
D’abord au sein même de son propre camp. En effet, lorsqu’il annonce sa candidature, le truculent Donald Trump n’est pas pris au sérieux. Ce personnage de téléréalité multimilliardaire n’est pas crédible aux yeux de ses rivaux politiques. Mais de manière incroyable, il parvient à imposer son discours et sa vision auprès de la population. Son inexpérience politique et ses revendications hors système plaisent aux américains qui sont désabusés par le système actuel. Donald Trump multiplie les meetings et se place comme un candidat sérieux pour la victoire aux primaires républicaines. Le 19 juillet 2016, il est alors désigné candidat officiel du parti en remportant la majorité de délégués.

Un duel qui fait peur : Trump contre Clinton

Ce magnat de l’immobilier se lance alors dans une campagne face à la candidate du parti démocrate, Hillary Clinton. Les deux candidats se livreront une bataille acharnée à coups d’attaques personnelles et de critiques acerbes. C’est alors un bien pauvre paysage politique que nous offre l’Amérique.
Les débats télévisés sont diffusés dans le monde entier et les spécialistes politiques ont bien du mal à déceler un gagnant. Et plutôt que de s’occuper du contenu des programmes des candidats, les médias préfèrent s’intéresser à la forme. C’est alors une analyse bien superficielle qui est faite. Cela conduira à la plus grande erreur d’analyse politique par les médias de ces dernières années. En effet, tous les médias annonçaient la candidate du parti démocrate comme favorite et quasiment élue. L’ensemble des sondages étaient favorables à Clinton et on lui promet un grand nombre de grands électeurs déjà acquis. C’est pourquoi tous les médias se préparaient déjà à féliciter celle qui deviendrait la première femme président des États-Unis.

election-americaine-avis

L’erreur retentissante des médias

Sauf que les médias ne se sont pas réellement intéressés à la population de masse qui souffre. Et c’est celle-ci qui vote pour Trump. Par conséquent, le résultat, on le connait tous aujourd’hui.
C’est bel et bien le scénario improbable qui s’est produit et le candidat républicain est élu avec 306 grands électeurs contre 232 pour Clinton.
A mon avis, l’élection de Donald Trump plonge le monde entier dans une incertitude la plus complète. Ce personnage est totalement imprévisible. Il est capable de changer d’avis très rapidement. Son point de vue sur le climat est notamment inquiétant. De plus, il divise quand même énormément, en particulier sur les questions raciales. De ce fait, les États-Unis sont soumis à de nombreuses manifestations violentes depuis l’élection.
J’aurais préféré que cette présidentielle américaine de 2016 soit un scénario de film que l’on pourrait regarder assis tranquillement dans un bon canapé à la montagne loin de toute cette agitation grotesque.

Présentation du film Captain Fantastic

Le film Captain Fantastic est un long-métrage environ 118 minutes, du genre dramatique américain, crée et réalisé par Matt Ross. Il a été sorti en 2016 au festival du film de sundance. Il obtient le trophée de la scénographie un certain regard au Festival de Cannes 2016. Il y a un concours au festival de cinéma américain de Deauville 2016 où il était le vainqueur au prix du jury et au prix du public. Il gagne ainsi le Golden Space Needle du meilleur film au festival international du film de Seattle.

Le scénario du film Captain fantastic

Le film Captain Fantastic est basé sur une idée remarquable, mais classique, celle d’un père de famille (appelé ben ou Viggo Mortensen) éduquant ses six enfants dans un mode extrême, supprimant sa petite tribu de toutes sortes de corruption de notre société actuelle. Se libérant aux milieux du système (scolaire, nutritif, médiatique et particulièrement idéologique), ses progénitures barbares sont douées, ont de qualité débrouillarde, humanistes, en bon état physique, en correspondance avec la nature…

captain-fantastique-synopsis

Mais aussi, ils exercent à penser par eux-mêmes. En clair, ils composent une famille excellente anti-système implacablement révolutionnaire à l’encontre de tout aspect de propagande, de contrainte et d’excès de pouvoir. Cette agréable famille va assurément être forcée de sortir de son isolement pour s’opposer à la société américaine et à ses présents. Ils doivent quitter cette tribu qu’il avait formée pour eux. Les enfants doivent affronter à la sensation et aux risques d’un monde qui ne leur pas habitué, alors que son père est obligé de remettre en cause sa conception de parent et commence un nouveau départ, celui de montrer à sa famille une éducation étrangère.

Les acteurs qui tiennent leur rôle sur le film

Le réalisateur/ comédien Matt Ross prend en charge son casting vu que son scénario contient une galerie de personnages aussi particuliers que compliqués. Le grand problème fut de rencontrer de jeunes comédiens pour jouer le rôle des six enfants fantastiques, âgées de 7 à 22 ans. Matt Ross a cherché partout dans le monde pour avoir ses comédiens : USA, Canada, Nouvelle-Zélande, Australie, et autres origines. Le réalisateur a annoncé que sélectionner sagement des enfants pour un film, c’est ainsi sélectionné leurs parents manifestes tout au long du tournage, ils peuvent effectivement aider le réalisateur à concentrer l’énergie de leurs progénitures. Une fois le casting réuni, Matt Ross et son groupe partent ensemble en camping en pleine nature, avant la réalisation, pour deux semaines d’organisation. Dans le programme est comme suit : leçons de taxidermie, cours d’espéranto, escalade, yoga, arts martiaux, musique et autres. Les acteurs ont commencé aussi de se connaître et ont formé des liens solides. Et, Matt Ross a aussi partagé son idée avec ses jeunes acteurs à discuter du scénario, de ses thèmes et surement des personnages. Cela prouve qu’il veut produire au final des performances signes de qualité. Matt Ross et son surprenant casting créent le meilleur synopsis de Captain Fantastic avec une entière implication et valorisante.

Critique sur La Drôle de Vie de Timothy Green

Le Drôle de vie de Timothy Green est un des rares films dans lesquels on a pu voir Jennifer Garner ces dernières années. Alors que cette petite réalisation sans prétention ne s’attendait pas à susciter l’intérêt du public, elle s’est surprise à attirer un auditoire plus conséquent que ce qui a été prévu. Plein de profondeur, ce film qui se donne des airs de contes pour enfants parle autant aux petits comme aux grands, avec la fabuleuse capacité d’aborder des thèmes sensibles en toute simplicité. Véritable coup de cœur pour le public, cette œuvre de Peter Hedges ne manque cependant pas de défauts.

Un conte, et rien de plus

À la sortie de La Drôle de vie de Timothy Green, le public a pu découvrir un film présenté à la manière d’un conte pour enfant, avec des sujets de fond et les morales qui vont avec. Le mélange est détonnant, et parvient à sensibiliser les plus petits à des thèmes aussi sensibles que le chômage, les problèmes qui peuvent survenir au sein de la famille, ou encore la place que tiennent les parents dans le foyer. Plus sensible encore : La Drôle de Vie de Timothy Green aborde le sujet de l’infertilité, évoquant le désespoir qu’il peut entrainer au sein d’un couple.

la-drole-de-vie-de-timothy-green

Tout cela, le long métrage le présente avec un optimisme qui fait plaisir à voir. Malgré la mise en scène de sujets qui peuvent choquer, le film est plus captivant que dérangeant. L’exploit de la réalisation tient ici une place importante, car elle rappelle à chaque instant qu’une bonne approche peut suffire à faire connaitre des situations pas si éloignées de la réalité à tout type de public. Les personnages eux-mêmes apportent leur pierre à cet édifice de bonne humeur, donnant au monde de Timothy Green une dimension plus humaine que ne le ferait un conte classique.

Une histoire pleine d’originalité

Le long métrage comporte quelque chose de dramatique qui s’interprète plus grâce au mélange d’ombres et de couleurs qu’il transmet. L’histoire, pour sa part, joue sur l’originalité, car elle raconte celle d’une famille qui doit avoir recours à l’adoption pour ne pas se résoudre à la fatalité d’une infertilité. L’aspect original du film se retrouve dans le petit être recueilli par le couple. Timothy Green, un enfant à l’apparence normale, voit ses jambes recouvertes de feuilles puis de branches. L’amour inconditionnel de ses parents adoptifs est mis en avant, personnifié devant le public par un jeune duo qui accepte leur nouvel enfant avec ses défauts et l’aide à s’assumer.

timothy-green

Le point fort de ce conte des temps modernes est de nous raconter l’histoire du petit Tim par le biais d’une entrevue que ses parents ont avec une assistante sociale. Le film ne néglige cependant pas le point de vue de l’enfant, insistant sur des situations que lui seul sait interpréter. Le mélange fonctionne à merveille, mais laisse tout de même le spectateur sur sa faim, car le récit finit sur une note décevante, n’expliquant ni l’origine du petit garçon, ni celle des buissons qui lui poussent sur les membres. Un gros loupé qui vient conclure un film qui offre pourtant de nombreuses alternatives pour une fin plus élaborée.

La Corée du nord annonce un essai nucléaire, est-ce une bonne idée d’y voyager ?

Visiter la Corée du Nord ne fait pas forcément partie des options quand il s’agit de partir en voyage à l’autre bout du monde. Malgré une image peu encline à accueillir les touristes, la Corée du Nord n’est pas qu’un lieu qu’on peut espérer admirer de loin. En effet, la petite contrée est ouverte au tourisme, et ne passe pas à côté d’une occasion de faire connaitre ses particularités ou son histoire.

coree-nord-drapeau-hightekMais… voyager dans un pays où une dictature de fer règne ? Et pourquoi pas, après tout ? Nonobstant les inconvénients auxquels cela peut faire penser, faire un tour en Corée du Nord a toutes les chances de vous surprendre.

Un pays au fort potentiel touristique

Oubliez de suite l’image d’une Corée du Nord difficile d’accès et peu engageante ! Si le pays n’attire pas les visiteurs qui se passeraient bien de formalités discutables, il n’en reste pas moins étonnant par le contraste qu’il peut offrir. La Corée du Nord a toujours fait rêver, et est à l’origine de légendes plus ou moins réalistes. Les touristes qui y débarquent ont généralement une idée toute faite de ce à quoi le pays doit ressembler.

coree-nord-hightekEt souvent, la surprise ne se fait pas longtemps attendre. Bien entendu, tout y suit un code bien précis, et la liberté de mouvement n’est pas à envisageable. Il n’empêche que la Corée du Nord dispose d’un fort potentiel touristique qui se présente justement dans sa singularité. Austère, cadrée, rigide sur les bords, une visite dans ce pays dictatorial n’est jamais anodine ! C’est une expérience à part entière que l’on ne saurait vivre ailleurs.

Un voyage à vocation humaine

Ceux qui ne connaissent pas la vie en Corée du Nord ont tendance à s’en faire une image peu réaliste. Une visite de ce pays est une occasion de faire un comparatif avec ce que l’on retrouve en Corée du Sud. Le contraste est frappant, mais le voyage dans la partie nord laisse entrevoir le quotidien des locaux, bien moins dociles et soumis que ce que l’on pourrait croire.

hightek-coreenordEn général, les étrangers qui ont eu la chance de s’imprégner du quotidien des Nord-Coréens en reviennent avec un désir prononcé d’en apprendre plus sur leur culture. Si beaucoup culpabilisent de ne pas pouvoir agir pour la population, la plupart considèrent que faire un tour en Corée du Nord est déjà un bon moyen de favoriser son ouverture au monde.

Un pays plus ordinaire que ce que l’on pense

hightek-coree-du-nordVoyager dans le nord de la Corée n’a rien de comparable avec des vacances traditionnelles. En effet, l’encadrement des visites ne permet pas aux touristes de se déplacer librement ou d’interagir avec les locaux. Deux choses frappent lors de ce voyage : la pauvreté des habitants, et le fait que la vie en Corée est plus ordinaire que ce que le régime laisse penser. Au pays de Kim Jong-Un comme ailleurs, les gens travaillent et vivent une vie plus qu’ordinaire, qui contraste avec la présence excessive des forces armées.

 

« Life on the line », le film

À la recherche d’un bon film à regarder ? Il faut absolument voir « Life on the line », un film dramatique qui pourrait très bien faire tomber les larmes de ceux qui ont un gros cœur.

Life-on-the-Line-hightek-castFiche technique

« Life on the Line » est un film américain encore tout frais.

Il a été produit en 2015 et c’est en 2016 qu’a été effectuée sa toute première sortie, aux Etats-Unis. Ce film a été réalisé par David Hackl, le réalisateur de « Saw 5 ».

Les acteurs principaux sont John Travolta, Kate Bosworth et Devon Sawa.

Synopsis

« Life on the line » a été inspiré de faits réels.

Il évoque la dure vie des lignards qui doivent toujours travailler malgré la tempête qui s’abat sur la ville.

Le film commence avec l’effondrement d’un arbre sur la route. Cela a endommagé les fils électriques d’un poteau, d’où l’appel aux lignards pour réparer les dégâts.

Beau et son frère sont deux des lignards qui vont réparer le fil. En tentant de restaurer le poteau, Beau perd son frère à cause de la foudre qui s’abat sur le piquet. Sa belle-sœur succombe également à un accident de route, après avoir essayé de rejoindre son mari à l’hôpital. Beau prend donc la charge de sa nièce, Bailey.

Beau est le chef des lignards.Life-On-The-Line-hightek-3

Bailey a un petit ami, Duncan. Lui aussi est intégré dans le groupe des lignards ; mais Beau ne l’apprécie pas vraiment. Or, sa nièce porte le bébé de Duncan.

Lors d’une autre tempêteBeau et Duncan doivent réparer les fils ensembles. Beau finit par accepter le jeune homme car il sait qu’il sera le père de son petit-neveu. Mais alors qu’ils sont loin, Bailey reçoit une balle suite à un affrontement chez les voisins. Elle est emmenée à l’hôpital. Son opération se déroule mal à cause d’une panne de courant. Les lignards doivent faire vite pour remettre l’électricité en marche.

Après de vains longs efforts, Beau se rend compte que lui seul peut restaurer le courant et sauver la vie de Bailey et du bébé. Le seul moyen qu’il y avait était qu’il touche, de ses mains nues, la source du problème de la panne. La solution fonctionne ; mais Beau perd la vie en se faisant électrocuter.

john-travolta-hightekAvis personnel

Après avoir regardé « Life on the line », on se rend compte à quel point notre vie est facile et paisible ; et que l’on ne devrait pas se plaindre car quelque part, un lignard risque sa vie dans un danger de mort pour réparer les fils afin de faire marcher le courant dont nous avons besoin tous les jours.

Le film ouvre aussi les yeux sur l’amour que l’on porte à notre famille. « Life on the line » nous fait réaliser que nous sommes prêts à tout, jusqu’à donner notre vie pour sauver les personnes chères à nos yeux.

Malgré le fait que ce film ait reçu de nombreuses mauvaises critiques, pour ma part, je dirai que c’est un très bon film, chargé d’émotions et cachant bien des messages.

Hightek vous présente les jeux de casinos en ligne

S’il y a bien un domaine dont on ose pas trop parler sur internet, c’est bien celui des casinos en ligne.

Et bien chez Hightek-hep.com, on a pas peur de mettre les pieds dans le plat !

Mais pourquoi tout le monde a peur des casinos en ligne ?

Alors mesdames et messieurs, c’est la question à 1 millions d’euros ça !

Je pense que les gens ont peur de l’inconnu, et autant dire que sur internet, on est jamais sur de rien… c’est pourquoi les gens ont peur des machines à sous, des roulettes, du blackjack, du video poker en ligne

Une solution capitaine Hightek ?

Et bien oui, sur le site http://machineasous.casino/ j’ai découvert le concept du casino en live.

Plutôt sympa, le concept consiste à un live stream de jeux casinos. Pour faire simple, un croupier ou une croupière joue devant vous. Vous pouvez donc parier sur les chiffres que vous voulez à la roulette par exemple.

Mais en quoi c’est une solution ?

Et bien c’est simple, si vous pouvez voir le jeu en direct, autant dire qu’il y a peu de chance que l’algorithme soit truqué ou quoi que ce soit. Vous pouvez donc jouer de façon “safe”.

Splinter Cell : le jeu vidéo d’espionnage édité par Ubisoft

Présentation du jeu d’espionnage et d’infiltration

Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler de Slinter Cell, car je suis un énorme FAN !

Inspiré des romans de l’écrivain Tom Clancy qui est l’auteur de plusieurs romans d’espionnage, américain né en 1947 et décédé en 2013. Ses livres sont basés sur des histoires du genre Technothriller ou thriller politique relatant des histoires autour du milieu des renseignements américains et notamment de la CIA, de la guerre froide et du terrorisme.

Pour ma part c’est surtout le côté “espionnage” et discrétion qui me fascine, c’est d’ailleurs en visitant ce superbe site sur lequel je suis tombé complètement par hasard en recherchant des informations sur les logiciels espions en tout genre que je me suis dit que j’allais vous faire un petit article sur mon espion préféré! :)

Il a bénéficié des malheureux évènements du 11 Septembre 2001 pour se faire d’avantage connaitre, car ses histoires relataient des faits très ressemblants aux évènements survenus le 11 septembre, et également grâce à son aide dans la scénarisation du jeu Tom Clancy’s Splinter Cell, qui lui a permis d’être encore plus réaliste.

Le jeu se déroule en 2004, le joueur incarne le personnage principal de Sam Fisher, qui est un ancien commando de la marine, devenu agent d’élite d’Echelon 3, qui appartient secrètement à la NSA.

Le rôle du personnage du jeu, et donc du joueur, est de collecter des renseignements et d’effectuer du sabotage, d’enlever des personnes et de sauver des alliés, entre autres, le tout en restant bien entendu discret pour ne pas se faire repérer par l’ennemi.

Splinter Cell blacklist

Le scénario évolue dans le but d’éviter une troisième Guerre Mondiale entre les Etats-Unis et la Chine, d’autres personnages interviennent au cours de l’histoire, comme, le chef des opérations Irving Lambert, qui donne les missions à Sam Fisher. Vernon Wilkes qui lui, se charge de déposer les agents et de les récupérer en fin de missions. L’ennemi numéro 1 du jeu est Kombayn Nikoladze, il fera d’ailleurs l’objet d’une mission pour Sam Fisher qui devra le tuer.

Le jeu se déroule en plusieurs missions principales très variées ainsi que de quelques missions bonus.

Avis sur le jeu Splinter Cell

Très célèbre jeu d’espionnage il a énormément plu dans divers pays du monde, son succès est en partie dû à la qualité de prestation de Ubisoft.

Le seul hic est la difficulté en ce qui concerne le jeu Splinter Cell, c’est qu’il est parfois difficile d’avoir de la précision dans ses tirs, d’où l’utilisation nécessaire de l’artillerie lourde pour pouvoir tirer sur tout ce qui bouge.

Cependant, le jeu offre des systèmes d’aide au jeu, afin de permettre au joueur de cibler ses ennemis plus facilement pour que l’exécution soient plus rapides.

En ce qui concerne le graphisme, il est d’autant plus réussi sur la version PC que sur les versions Xbox 360, PS3 et Wii U, avec des décors proposant un large graphisme pour une bonne expérience de jeu, qui malheureusement est davantage retrouvée sur PC. La bande son est très réussie, avec la grosse voix de David Beretta pour le personnage principal, qui est la voix française de Arnold Shwarzennegger.

Il est également possible de jouer en multijoueur au jeu d’espionnage Splinter Cell, avec différents styles de jeux possibles. Le scénario est quelque peu classique, il est facile de deviner ce qui nous attend. Cependant, il est toutefois possible de personnaliser son personnage, et d’évoluer dans des situations très variées, donnant ainsi au jeu, au final, de nombreux points positifs.

Présentation du jeu homefront the revolution prévu pour le 20 mai 2016

Ma passion pour les jeux vidéos.